La crise Covid-19, facteur néfaste pour le secteur informel

La crise Covid-19, facteur néfaste pour le secteur informel

C’est la conclusion improbable rendue par l’organisation internationale du Travail (OIT). En effet, selon un récent rapport établi par l’organe onusien, la crise Covid-19 mêlée à la crise économique que traverse le monde a occasionné des pertes de revenus record pour les entreprises qui travaillent « au noir ».

A l’instar des autres continents, l’Afrique est fortement affectée par la crise économique. Et ce, du fait que la majorité des continents du continent noir dépendent des hydrocarbures dont le pétrole. Cet état de fait a été renforcé par la crise sanitaire liée à la Covid-19 qui ont imposé des modifications dans le fonctionnement des entreprises. Confinement, couvre-feu, et les mesures de restriction ont plus durement touché le secteur informel.

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), « les pertes de revenus des travailleurs du secteur informel, entraînées par la crise économique, devraient atteindre près de 80% en Afrique », énonce un rapport à mi-parcours de juillet 2020. Pour rappel, le travail au noir emploie près de la majorité de la population active. Ainsi donc, plusieurs observateurs de la vie publique se questionnent sur les mécanismes qui seront mis en place par les chefs de ces entités privées, qui on, le rappelle ne bénéficieront pas des accompagnements de l’État.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


About us

Leverage agile frameworks to provide a robust synopsis for high level overviews. Iterative approaches to corporate strategy foster collaborative thinking to further the overall value proposition. Organically grow the holistic world view of disruptive innovation via workplace diversity and empowerment.


CONTACT US

CALL US ANYTIME



Latest posts