Afrique: IA pour une adaptation au climat

La fondation Rockefeller finance une coopération entre les plateformes (E-Guide) et Atlas AI. Cette collaboration a pour but est de mettre les satellites et l’intelligence artificielle au service du développement économique de la résilience climatique en Afrique.

Bien que la part d’émission de dioxyde de carbone en Afrique représente seulement 3 % des émissions mondiales. Selon la banque africaine de développement, l’affrique devrait supporter l’essentiel de l’impact économique du changement climatique.

Afin d’accompagner la résistance des économies africaines, la fondation finance 5,5 millions de dollars pour la coopération entre Electricity Growth and Use In Developing Initiative et Atlas AI.E-GUIDE est une plateforme qui utilise IA pour prédire la consommation de l’électricité en Afrique et mesurer l’utilisation productive de l’énergie dans le secteur de l’agriculture, elle a été lancée en 2018 dans le cadre d’un partenariat entre la fondation Rockefeller, l’École des mines du Colorado ainsi que les universités de Massachusetts Amherst, Columbia, et Mellon.

La plateforme va fournir aux décideurs politiques des pays d’Afrique de l’Ouest et EST des informations intersectorielles détaillées sur les domaines dans lesquels le développement de nouvelles infrastructures peut contribuer à atténuer la fragilité des communautés et à ouvrir les opportunités économiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils