AirxTouch, une technologie révolutionnaire made in Luxembourg

fcc86835e04b6b56e2184eb19a046148dd8c1270
Cette technologie développée au Luxembourg permet à n’importe quel utilisateur de contrôler une borne à distance, juste par captation des mouvements des doigts. Un procédé ô combien important à l’heure du sans-contact.

Certains disent que l’innovation manque au Luxembourg. Certes, si le pays a du mal à atteindre ses objectifs en la matière, cela n’empêche plusieurs compagnies luxembourgeoises de tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de la société Inui Studio, spécialisée dans le domaine des «Natural User Interface» (NUI), comprenez par là des interfaces naturelles pour l’utilisateur. Toujours pas compris? La technologie née au sein de Inui Studio et baptisée «AirxTouch» devrait vous aider à y voir plus clair.

AirxTouch est tout simplement une borne interactive dotée d’un écran pouvant être actionné et contrôlé à distance, juste par captation des mouvements des doigts. Autrement dit, il n’existe aucun risque sanitaire, une technologie révolutionnaire au moment où le sans-contact est plus que jamais d’actualité. La technologie a fait des émules depuis son lancement en janvier dernier. Récemment, un partenariat a été noué avec la chaîne de restauration canadienne «Saint-Hubert», dans le but d’intégrer ces bornes dans une vingtaine de ses établissements.

Une fierté pour le fondateur et CEO d’Inui Studio, Olivier Raulot. «J’ai lancé Inui Studio il y a une douzaine d’années en 2010. L’objectif était donc de développer des logiciels pour les interfaces naturelles. Je pense au tactile surtout et à la reconnaissance de gestes et de la voix d’une manière plus globale. En 2015, on s’est dit qu’on allait créer des vitrines interactives. Autrement dit, on souhaitait mettre des capteurs et des caméras dans ces mêmes vitrines afin que l’utilisateur puisse interagir avec cette borne depuis le trottoir et donc, à travers une vitrine.»

Inspiré de Minority Report

C’est ainsi que les bases de AirxTouch étaient posées. S’en est toutefois suivi un long travail de recherche et de développement. «Car les technologies étaient assez limitées à l’époque. On a pu lancer un premier produit en 2017 avec Samsung nommé AirxTouch Bar et qui permettait de rendre des vitrines interactives. On a eu Ikea ou encore JC Decaux parmi nos clients. Dans la foulée, on a pu obtenir plusieurs brevets pour cette technologie. Le succès de ce premier projet fut relatif. Il aura fallu attendre près de deux ans pour vendre notre stock d’une centaine de produits», confie le CEO qui ajoute que c’est le film Minority Report qui lui a donné envie de s’investir dans cette technologie.

Mais pas question de se décourager pour Olivier Raulot qui croyait déjà dur comme fer à son bébé. «Le volume de ventes n’était pas suffisant économiquement parlant et puis, la crise sanitaire est arrivée…», glisse-t-il. En effet, il aura fallu une pandémie mondiale pour que la technologie explose littéralement. «Avant la crise, on nous avait dit qu’il n’y avait aucun marché pour cela», sourit-il. «On s’est donc mis à pied d’œuvre pour concevoir ces bornes interactives qui pourraient remplacer celles déjà existantes, mais qui nécessitent un contact physique avec la machine, à l’instar des bornes de commandes au McDonald’s ou des bornes d’informations dans les gares et aéroports par exemple».

C’est finalement en janvier dernier que le produit final a été lancé, AirxTouch Kiosk, toujours en collaboration avec Samsung, mais aussi avec Intel. «On a lancé le projet simultanément au Canada et avec la chaîne  »Saint-Hubert », en Norvège au sein de l’aéroport de Bergen et son office du tourisme, mais aussi et surtout au Luxembourg, dans l’ensemble des gares CFL.»

Aux quatre coins du monde

Des projets pilotes qui semblent avoir connu un certain succès depuis leur lancement, en témoignent les nombreux contrats signés depuis lors par Inui Studio. «On est en discussions avec d’autres acteurs, le plus connu étant McDonald’s. Pas plus tard que la semaine passée, on a expédié de nouvelles bornes en Norvège, en Grèce, mais aussi à Trinité-et-Tobago. On est tout près du million d’euros de commandes depuis le début de l’année», se réjouit le CEO, à la tête d’une équipe de 11 personnes dans les locaux luxembourgeois d’Inui Studio.

Olivier Raulot l’assure: son produit fonctionne aussi bien que le tactile, est aussi réactif que celui-ci et coûte autant. «La crise sanitaire et la démocratisation du sans-contact ont complètement validé la technologie», assure-t-il. Mais du coup, comment cela fonctionne? «Concrètement, la borne contient trois caméras 2D. Ces caméras peuvent détecter la main à 9 centimètres de l’écran et déclencher un «clic», un «touch», à quatre centimètres de l’écran. Les capteurs font ensuite leur travail en calculant, selon l’endroit où le doigt se trouve, à quel endroit l’utilisateur de la borne a effectué son «clic». La borne peut être utilisée dans le noir et même lorsqu’il y a des reflets de lumière sur celle-ci. Bref, la borne s’utilise de la même manière qu’un écran tactile, le sans-contact en plus».

Dans le futur, Inui Studio compte continuer à innover dans le domaine qu’il maîtrise le mieux, à savoir le «touchless». «Aujourd’hui, notre technologie est adaptée à un milieu indoor mais nous avons deux produits en développement qui devraient arriver d’ici à la fin de l’année 2022, début 2023. Tout d’abord, une borne AirxTouch Kiosk plus petite ainsi qu’une borne adaptée pour les environnements extérieurs. Bref, on a encore pas mal de projets dans les cartons.»

Source :https://www.wort.lu/fr/luxembourg/airxtouch-une-technologie-revolutionnaire-made-in-luxembourg-62c1bc50de135b9236f65bc3

Aller à la barre d’outils