La technologie au service des éleveurs de porcs au Rwanda

diego-san-tlJ_5jVHMF4-unsplash

La chaîne d’approvisionnement en médicaments vétérinaires reste un défi majeur pour les agriculteurs rwandais. Depuis janvier 2022, des drones livrent  de la semence porcine aux éleveurs des zones rurales. L’entreprise à l’origine de cette initiative se prénomme Zipline.

L’objectif est de surmonter les difficultés liées au transport terrestre de la semence de porc, car la semence de porc est très fragile, sensible à la température et a une durée de conservation très courte. Cette initiative a aidé les éleveurs de porcs à fertiliser les femelles. Chaque éleveur paie  6,5 à 10 dollars US pour l’insémination des truies. Ce montant contribue à l’achat de  semence et aux services rendus par le vétérinaire. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement rwandais a sécurisé le transport des bourdons qui veulent augmenter la productivité du bétail pour l’autosuffisance alimentaire.

La Commission rwandaise des ressources agricoles et animales (RAB) a fixé un objectif d’insémination par drone de plus de 150 000 porcs  dans tout le pays chaque année. Cette technologie a permis de réduire les difficultés liées à l’accouplement naturel avec les sangliers. Les vétérinaires font l’éloge de l’insémination artificielle car elle réduit  le risque de transmission de la peste porcine classique et d’autres maladies entre les élevages.

De plus, les agriculteurs reçoivent des produits en temps voulu, fiables et à température contrôlée via Zipline.

Aller à la barre d’outils