L’e-commerce européen poursuit sa croissance

commerce-europeen-poursuit-croissance-LE

Ecommerce Europe et EuroCommerce publient conjointement le rapport 2022 sur l’e-commerce européen. En 2021, le commerce en ligne en Europe a enregistré une croissance de 13% pour atteindre 718 milliards d’euros.

Après le pic de la pandémie de Covid-19, l’e-commerce s’est encore plus ancré dans l’économie et la société. Le taux de croissance est resté stable, même s’il a légèrement augmenté par rapport à 2020. Le chiffre d’affaires B2C montre que l’e-commerce continue de croître malgré la fin des confinements et le retour des consommateurs en magasins physiques.

Globalement, deux tendances peuvent être identifiées. D’une part, la normalisation et la stabilisation des ventes par rapport à une année précédente exceptionnelle. En effet, l’e-commerce a continué à progresser en 2021 et il semble que cela sera également le cas en 2022, la croissance se stabilisant lentement. D’autre part, le rapport souligne la prudence des consommateurs en termes de dépenses. La guerre en Ukraine, l’inflation, la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales et un sentiment général d’incertitude conduisent à une croissance de niveau prépandémique. Le fait que les ventes e-commerce ne connaissent qu’une légère baisse jusqu’à présent montre que le secteur est devenu indispensable et résilient. En parallèle, l’e-commerce de services (transport, tourisme et loisirs), a connu une reprise constante au cours de l’année 2021.

L’Europe occidentale, la région la plus forte en termes de chiffre d’affaires

Le rapport 2022 sur l’e-commerce européen porte sur 37 pays du continent européen, révélant des informations fondées sur des données concernant la taille actuelle et prévue de leurs marchés numériques et les tendances des consommateurs en matière d’utilisation d’Internet et d’achats en ligne. Le rapport comprend les données et les tendances les plus récentes concernant la pénétration d’Internet, la pénétration des achats en ligne et le chiffre d’affaires du commerce électronique B2C pour l’ensemble des 37 pays, avec un regard concentré sur les données de l’UE-27. Il contient également des entretiens avec les responsables des principales associations nationales e-commerce et d’autres informations précieuses pour les commerçants, les décideurs politiques et les parties prenantes de l’e-commerce au sens large.

L’Europe occidentale est, de loin, la région la plus forte en termes de chiffre d’affaires de l’e-commerce B2C, avec 63 % du chiffre d’affaires total pour 2021. L’Europe du Sud suit en deuxième position avec seulement 16 % du chiffre d’affaires total, tandis que l’Europe centrale et l’Europe du Nord arrivent en troisième et quatrième position (10 % et 9 % respectivement), et l’Europe de l’Est (2 %) en dernière position. En 2021, l’Europe occidentale a réalisé 450 milliards d’euros de ventes en ligne, contre 118 milliards d’euros pour l’Europe du Sud et 70 milliards d’euros pour l’Europe centrale. L’Europe du Nord était juste derrière l’Europe centrale avec 67 milliards d’euros, suivie par l’Europe de l’Est avec 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

D’autres résultats clés montrent qu’en 2021, 73 % des internautes européens en ligne ont acheté en ligne, contre 74 % en 2020. Bien que cela reflète une légère baisse des achats en ligne après la pandémie, plusieurs associations nationales de l’e-commerce ont commenté que la diminution était inférieure à ce qui était prévu, et certaines ont même signalé une augmentation des achats en ligne sur leur marché. Pour la première fois, l’Europe du Nord a la plus grande part d’acheteurs en ligne, avec 86 % des utilisateurs d’Internet ayant fait des achats en ligne en 2021. Elle est suivie par l’Europe occidentale, avec 84 %, et l’Europe centrale, avec 75 %. L’Europe de l’Est, qui comprend un nombre important de pays hors de l’Union européenne, ne compte que 46 % d’internautes ayant fait des achats en ligne en 2021.

Source :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils