100 000 nouveaux auto-entrepreneurs financés par l’État

Ali-Bongo

Dans l’optique de lutter contre le chômage, le chef de l’État a décidé de mettre en place un dispositif de création de 100 000 auto-emplois au Gabon. Le 16 août dernier, dans son allocution à la nation, le Président de la République Ali Bongo Ondimba a évoqué les valeurs qui unissent et permettent de préserver « la grandeur et de la prospérité » de notre nation, c’est dans cette optique qu’il a annoncé la mise en place de certaines mesures liées à l’emploi et à la lutte contre la vie chère.

 

Le Chef de l’État, à travers sa politique du “ plein emploi”, ambitionne donc de favoriser la résorption du chômage par la mise en place d’un dispositif.

« C’est la clé de voûte de mon projet, mon absolue priorité. Car tout le reste, ou presque, en découle. J’ai demandé au Gouvernement de réfléchir à un dispositif qui permettra aux Gabonaises et Gabonais, méritants et volontaires, de devenir indépendant financièrement et de s’épanouir pleinement. Ce dispositif n’a rien de cosmétique. Il n’a pas vocation à créer quelques dizaines, voire quelques centaines d’emplois. Il a pour ambition de créer plus de 100 000 auto-entrepreneurs ! ».

Les nombreux organismes tels que l’ONE (office national de l’emploi), le Prodece, le programme un jeune un métier, les concours nationaux de meilleurs startups, ont déjà permis à plus de 100 000 jeunes gabonais de s’autonomiser et de trouver un emploi stable. Mais pour le Chef de l’État, ”Il nous reste encore tellement à faire et tellement à accomplir”, a-t-il souligné.

L’autonomisation tout comme le développement du pays passe dorénavant par l’auto-entrepreneuriat, l’État ne pourrait se résoudre d’embaucher tout le monde au risque de se retrouver asphyxié sur le plan financier. Cette annonce du Chef de l’État vient consolider les multiples efforts déjà entrepris par le gouvernement mais aussi, elle est perçue comme une réponse aux gabonais en quête d’emploi.

Aller à la barre d’outils