Afrique: Netflix veut proposer des abonnements moins cher

netflix

Rejoint sur le continent africain par Disney+ et Amazon Prime, Netflix subit une concurrence de plus en plus forte. Pour y faire face, le leader mondial du streaming et de la vidéo à la demande veut proposer un abonnement moins cher incluant de la publicité.

 

En Afrique, l’offre de Netflix incluant de la publicité pour un abonnement moins cher pourrait attirer de nombreux abonnés. Selon plusieurs insiders repris dans des médias spécialisés, l’offre devrait coûter entre 7 et 9 dollars mensuels pour 4 minutes de publicité par heure. Cela pourrait baisser les prix de l’abonnement premium qui coûte environ 14 dollars actuellement sur le continent.

Cette offre pourrait attirer de nombreux abonnés notamment à cause de l’inflation qui frappe le continent africain depuis quelques semaines. En août, le Nigeria a déclaré que son inflation a atteint 19,6%, son taux le plus élevé depuis 17 ans. L’Afrique du Sud, l’autre principal marché continental de Netflix, a annoncé une hausse de 7,4 %. La plupart des pays du continent ont vu leur inflation augmenter.

Dans une telle situation, une offre moins chère devrait avoir bonne presse. Mais si elle n’attire pas assez de nouveau abonnés, cela réduira les revenus générés par les abonnements de Netflix qui devra combler le manque par les recettes publicitaires, un changement majeur dans la stratégie initiale de la plateforme.

Pendant ce temps, du côté de la concurrence, Disney+ envisage également une offre moins chère incluant de la publicité.

Aller à la barre d’outils