Cofina vient en aide aux PME, qui veulent faire leur mue, vers la digitalisation.

Cofina vient en aide aux PME, qui veulent faire leur mue, vers la digitalisation.

La planète est en perpétuel mouvement et mutation, de nos jours la digitalisation est un élément important pour l’essor d’une entreprise, et les PME Gabonaises ambitionnent très fortement de s’arrimer à ce qui devient la norme.

Les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME) qui souhaitent donc faire leur transition digitale peuvent désormais bénéficier d’un accompagnement au sein de l’Ecole241 d’Ogooué Labs.

En effet ladite entité a signé mercredi dernier à son siège de Libreville une convention avec Cofina Gabon S.A.
Notons que cet accord, a pour objectif principal d’apporter un appui financier pour le programme d’accélération « StartX 241 » qui se déroule chez l’incubateur Ogooué Labs.

« La transformation digitale de notre économie ne pourra se faire sans les TPE et les PME de l’économie réelle. Elles doivent impérativement être conseillées et accompagnées dans leur transition digitale », a exolici M. Sylvère Boussamba, fondateur d’Ogooué Labs.

Cette aide financière est de l’ordre de 250 millions de francs, une enveloppe de financement qui sera investie en faveur des start-ups inscrites dans le « start-up studio d’Ogooué Labs » pour soutenir le déploiement de leur activité.

« Cofina Gabon ne saurait rester en marge d’une telle initiative, qui permettra de créer les pépites de la future économie de notre pays le Gabon », a indiqué M. Yvan N’na Mboma, le directeur général de Cofina Gabon.

Rappelons que StartX 241 est un programme panafricain lancé par l’incubateur Ogooué Labs. Dont le but est d’accélérer la distribution des produits de startups tech francophones vers les territoires où leurs produits ne sont pas présents.

Prévu pour démarrer en décembre prochain au Gabon, ledit programme ambitionne de créer 10 startups tech, former et recruter 20 entrepreneurs gabonais au management de start-up et employer près de 40 jeunes gabonais au sein de ces entreprises.

Il faut également relevé que, les commerçants et artisans pourront aussi bénéficier de ce financement, à condition d’avoir un accompagnement de l’Ecole241.

Un fait très important, qui sans aucun doute rendra les PME Gabonaises plus attractives

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Aller à la barre d’outils