Inauguration des kiosques à café made in Gabon à Libreville

café

Le 24 août dernier deux kiosques à café ont été inaugurés par le directeur général de la Caistab, Thierry Prospère Mboutsou. Cette initiative financée par l’Organisation interafricaine du café (OIAC) vise à promouvoir la consommation du café local dans le pays.

 

Selon le directeur général de la Caistab, ce projet de consommation intérieure s’inscrit dans la diversification de l’économie gabonaise à travers le Plan d’accélération de la transformation (PAT). Il s’agit de promouvoir le développement de l’industrie du café en Afrique afin d’impacter progressivement le produit intérieur brut (PIB). «C’est dans cette optique que le Gabon a bénéficié d’un appui financier de l’OIAC pour la mise en place des kiosques afin de promouvoir la consommation locale du café made in Gabon », a déclaré Thierry Prospère Mboutsou.

Pour le secrétaire général de l’OIAC, Solomon Rutega, le financement des kiosques à café dans les pays d’Afrique permet de booster ce secteur. « L’implémentation de cette initiative devrait stimuler la consommation intérieure de café et améliorer les revenus, les moyens de subsistance des producteurs africains du café », a expliqué Solomon Rutega. Selon lui, cette initiative a été expérimentée dans certains États membres et devrait être déployée dans d’autres États membres actifs.

Les deux premiers kiosques sont situés au centre-ville (bâtiment abritant l’ancien siège de la direction générale de la Caistab) et au carrefour SNI dans la commune d’Owendo. Dans les prochains jours, d’autres kiosques seront ouverts à l’Université Omar Bongo, dans la zone d’Akanda et à l’aéroport de Libreville. Le but étant de couvrir l’ensemble du territoire national afin d’encourager la population à insérer la culture du café dans leurs habitudes alimentaires.

C’est dans l’objectif d’accroître la consommation du café local dans ses pays membres que l’OIAC a initié en 2019, le projet dit de « Promotion de la consommation intérieure de café en Afrique ». Il vise à accroître la contribution du café dans le développement économique du Gabon, par la mise en place d’une stratégie de promotion des activités de torréfaction, de distribution et de consommation du café.

Aller à la barre d’outils