Lancement de 7millions de dollars pour la HealthTech en Afrique
Shot of a young businesswoman using a digital tablet during a late night at work

Determined to get it done

Initié par Southbridge A&I et ses partenaires, ce programme vise à accompagner 60 entreprises spécialisées dans la HealthTech en Afrique. A la clé, une subvention de 50.000 dollars et un accès aux marchés africains.

Lancé le 22 juin 2022, le programme “Investing in Innovation” (i3) est le fruit d’un partenariat entre Southbridge A&ISalient advisory et SCIDaR. Ce programme panafricain vise à répondre à la problématique du manque de financement pour les entreprises de distribution des produits de santé en Afrique. L’objectif est d’orienter le financement international vers les startups africaines.

Etalé sur deux années, le programme i3 est doté d’une enveloppe de 7 millions de dollars. Un montant destiné à soutenir annuellement 30 entreprises spécialisées dans la HealthTech en Afrique, notamment dans le secteur de la distribution des produits de santé.

Ce programme bénéficie du soutien de plusieurs partenaires. Il s’agit de la Fondation Bill et Melinda Gates, l’Agence de Développement de l’Union Africaine et l’Organisation Mondiale de la Santé. On note également la présence de deux acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique : Merck et AmerisourceBergen.

Une subvention de 50.000 dollars et une intégration au marché mondiale de la HealthTech

“Investing in Innovation” vise à identifier des innovateurs en phase de démarrage ou de croissance sur tout le continent. Les projets ciblés sont ceux qui permettent d’avoir un impact tangible sur la santé publique, en termes de disponibilité, d’accessibilité, de qualité ou de transparence des flux des produits de santé publique.

Les startups seront sélectionnées par 4 accélérateurs de renom sur tout le continent. D’abord, pour l’Afrique francophone, IMPACT Lab est en charge de la coordination du processus de sélection. Basé au Maroc, l’accélérateur suivra également les entreprises tout au long du programme. Ensuite, l’accélérateur en charge de l’Afrique Australe est Startupbootcamp AfriTech en Afrique du Sud. L’Afrique de l’Est est confiée à Villgro Africa au Kenya. Enfin, Co-creation Hub (CcHUB) au Nigéria est l’accélérateur désigné pour l’Afrique du l’Ouest.

A l’issue d’un long processus de sélection, les 30 premières entreprises auront droit à une subvention systématique de 50 000 dollars. Elles bénéficieront également d’un accès aux marchés grâce à des évènements organisés sur tout le continent. Enfin, les startups seront directement connectées à un écosystème mondial de haut niveau dans le milieu de la santé.

Source :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils