Tunisie Telecom veut retirer la 3G pour se concentrer sur la 4G

2906-99232-tunisie-tunisie-telecom-veut-se-debarrasser-de-la-3g-pour-se-concentrer-sur-la-4g_M

Selon le régulateur des télécommunications tunisien, plus de 80 % des consommateurs ont des terminaux compatibles avec la 4G. L’opérateur historique Tunisie Telecom veut miser sur le haut débit pour renforcer sa position sur le marché national dans un contexte de transformation numérique accélérée.

L’opérateur public de télécommunications Tunisie Telecom compte se débarrasser de la technologie mobile de troisième génération (3G) pour mieux se concentrer sur la 4G. C’est ce qu’a annoncé, Sihem Tajouri, directrice de la planification et de l’ingénierie radio de Tunisie Telecom, le mardi 28 juin, en marge du séminaire « Ericsson Day Tunisie ».

Selon Tunisie Telecom, cette décision est motivée par la baisse du trafic 3G due à la migration rapide de plusieurs utilisateurs de la 3G vers la 4G. De plus, un nombre important de terminaux sont connectés à la 2G, ce qui fait que la société n’envisage pas de désactiver cette technologie pour l’instant. Dans le cadre de cette opération, Tunisie Telecom va d’abord commencer par faire un « reframing » des bandes de fréquences utilisées par la 3G pour les utiliser pour la 4G. La société envisage ensuite de lancer le VoLTE (Voice over LTE) afin de faire transiter le trafic voix de la 3G vers la 4G.

Cette décision de l’opérateur historique intervient dans un contexte marqué par l’accélération du trafic et de la demande en connectivité à haut débit ainsi que des nouveaux modes de consommation numériques développés par les populations durant la pandémie de la Covid-19. Elle intervient quelques semaines environ deux mois après que la société a achevé le projet national de couverture haut débit des zones blanches. Entamé en 2017, ledit projet a permis de connecter 94 zones blanches réparties sur 15 gouvernorats.

Dans la dernière édition de son « Mobility Report », la société technologique suédoise Ericsson estime que les abonnements à la 4G ont augmenté d’environ 54 millions en 2021, tandis que la 2G et la 3G ont diminué, dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Le trafic de données devrait continuer à augmenter avec la poursuite de la transition vers les réseaux 4G, associée à la disponibilité d’appareils 4G et de forfaits de données plus abordables.

L’investissement dans la 4G devrait permettre à Tunisie Telecom d’améliorer ses performances en matière de haut débit. Ce qui stimulera une croissance des abonnements et, par ricochet, une amélioration des revenus.

Source :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils