Le Gabon et le Togo vont supprimer les frais de roaming

frais de roaming

Le Gabon et le Togo ont signé un accord le 04 aout dernier pour supprimer les frais de roaming entre les deux pays. La convention signée entre les Autorités de Régulation Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a acté la fin des frais de roaming pour les usagers des services de téléphonies mobiles entre le Gabon et le Togo.

 

La mise en œuvre technique de l’accord a démarré le 5 août dernier avec l’arrivée des opérateurs de téléphonie du Togo au Gabon. Ils doivent évoquer toutes les questions techniques avec les opérateurs locaux (Moov Africa, Gabon télécoms et Airtel) pour l’aboutissement du projet. Un accord signé pour le compte du Gabon, par Lin Mombo, le président du conseil d’administration (PCA) de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Gabon et pour le Togo par Galley Michel Yaovi, directeur général de l’Arcep Togo.

« Lorsqu’un homme d’affaires ou un élève va dans ce pays, il faut qu’il puisse garder son numéro de téléphone du Gabon et ne payer que la minute taxée du pays dans lequel il va être le roameur », a déclaré Lin Mombo, PCA de l’Arcep Gabon.

Selon le président Lin Mombo, le Gabon a déjà un accord de free roaming avec le Rwanda, un pays d’Afrique de l’Est. « Nous voulons également aujourd’hui, faire cette expérience avec un pays de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il indiqué.

 

Les négociations pour l’instauration du free roaming entre le Gabon et le Togo ont débuté en juillet dernier. Le protocole d’accord signé jeudi dernier constitue la base juridique qui vient redynamiser les relations entre l’Arcep Gabon et l’Arcep Togo et faciliter la communication entre les deux pays.

« C’est un honneur pour nous de venir ici au Gabon pour concrétiser cette vision portée par les chefs d’État », a affirmé Galley Michel Yaovi, DG de l’Arcep Togo.

Pour ceux qui ne le savent pas, le roaming (ou itinérance) consiste à utiliser son forfait mobile via le réseau d’un autre opérateur que celui auquel on est abonné. C’est le cas lorsque vous êtes à l’étranger : pour passer des appels, envoyer des SMS et MMS et vous connecter à Internet, vous utilisez le réseau d’un opérateur étranger qui a conclu un accord avec votre opérateur mobile. On parle alors de roaming international.

Le roaming data, quant à lui, désigne le fait de se connecter à Internet depuis l’étranger. Pour cela, votre opérateur mobile doit acheter un volume de données à l’opérateur étranger dont vous utilisez le réseau.

 

Aller à la barre d’outils