Le microcrédit : un excellent outil pour la création d’entreprise

Le microcrédit - un excellent outil pour la création d'entreprise

Le micro crédit, peut-être défini en substance comme étant : l’ensemble des financements de faibles montants que le système bancaire classique refuse d’octroyer ou octroie difficilement aux entrepreneurs, qui sont donc consentis par des institutions financières spécifiques.

Le microcrédit : est très répandu, c’est un système de financement mondial
Très prépondérant dans les pays du monde qui sont en plein processus de développement, le micro crédit gagne de plus en plus de terrain dans les pays de l’Afrique subsaharienne en général, et au Gabon en particulier. On dénombre à ce jour plusieurs institutions financières spécialisées qui offre des services de micro finance dans le pays, un l’un des fleurons dans notre pays demeure, FINAM. C’est fort de ce qui précède que nous nous interrogeons sur les personnes auxquelles s’adresse ce mode de financement.

Le microcrédit est dans son essence un prêt accordé à des projets d’entreprises qui présentent des caractéristiques particulières qui en font des exclus du droit aux concours bancaires classiques. Il est question des personnes physiques ou morales à faibles revenus, en l’occurrence des Gabonais économiquement faibles, et des chômeurs, qui présentent cependant des capacités de remboursement jugées suffisantes, pour éradiquer la dette contractée.

Quel est l’objet du micro crédit pour les entreprises ?

En ce qui est du cas spécifique des entrepreneurs ou artisans, les institutions spécialisées de micro finance leur accorde principalement des prêts à la création à des taux considérablement réduit.
Les micros crédits accordés par ces institutions de micro finance aux entrepreneurs et artisans peuvent aller jusqu’à 5.000.000 millions de FCFA, il peut s’étendre sur une durée inférieure ou égales à 24 mois c’est selon les modalités.

Les principaux prêts octroyés sont :

  • des crédits pour la création (qui constitue le type le plus courant de concours à l’endroit des entrepreneurs),
  • des crédits renouvelables
  • des crédits pour le financement d’opérations ponctuelles.

Le micro crédit aux entreprises présentent plusieurs avantages tant pour les porteurs de projet qui en bénéficient que pour le tissu social et l’État, car il faut noter que l’État attache un grand prix à la mise en place des mécanismes d’autonomisation des femmes et des jeunes. Pour les chefs d’entreprises des (PME) le micro crédits, est un élément important et nécessaire il tombe à point pour lever les obstacles qu’ils rencontrent pour l’accès aux financements de leurs petites activités par les banques, que ce soit pour la création ou pour l’exploitation. Par ailleurs, la mise en place des micros crédits sont accompagnés généralement de formules d’accompagnement en termes de formation et d’assistance aux bénéficiaires, pour une meilleure utilisation des fonds qui leur sont alloués.

Dans le domaine social, le micro crédit permet aux couches défavorisées de la population de pouvoir mettre sur pied et mener des activités génératrices de revenus, un fait qui est un élément fondamental pour l’éradication du chômage, et de la précarité.

La micro finance étant basée sur le principe de la solidarité participative, les activités de micro crédit permettent en outre de renforcer la cohésion sociale
Pour l’État, le micro crédit permet la naissance d’activités génératrices d’emplois mais également de ressources pour l’État en termes d’entrées fiscales et sociales. Un élément important à l’heure ou on parle de relance économique.

Il est important de signifier que, l’entrepreneuriat demeure sans aucun doute l’un des moyens les plus sûrs pour résoudre la problématique liée aux chômages des jeunes. En ce sens il faut donc accélérer la mise en place des mécanismes d’accès facile aux micros crédits.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Aller à la barre d’outils