Les causes et les remèdes d’une fatigue chronique

Les causes et les remède d'une fatigue chronique

Qu’appelle-t-on “fatigue anormale” ? 

On définit la fatigue comme une sensation d’affaiblissement, de lassitude ou d’épuisement causée par un effort prolongé, un travail physique ou mental intense. Les signes de la fatigue peuvent varier d’une personne à l’autre et comprennent notamment : la somnolence, l’irritabilité, la baisse de concentration, de productivité et de motivation, les maux de tête, la perte d’appétit ou même les troubles digestifs.
On distingue la fatigue normale, cette fatigue passagère dont la cause est souvent bien connue, de la fatigue prolongée, qui peut être le signe d’une maladie sous-jacente.
En effet, se sentir fatigué après un effort physique, une activité intellectuelle intense ou un manque de sommeil est normal, dans la mesure où ce type de fatigue disparaît plus ou moins rapidement avec du repos.
A l’inverse, la fatigue anormale, qu’on appelle également asthénie, représente souvent un symptôme ou une maladie à part entière qui perdure même après le repos. Cette fatigue provoque une sensation désagréable d’inefficacité et de lassitude chez les personnes touchées, qui ressentent très vite un déséquilibre entre ce qu’elles doivent accomplir et ce qu’elles se sentent capable de faire.

Quelles sont les causes de la fatigue ? 

Les causes de la fatigue varient en fonction du type de fatigue ressentie. La fatigue peut aussi bien être déclenchée par un mode de vie perturbé, qu’un problème de santé physique ou de santé mentale. On vous liste ici plusieurs facteurs qui peuvent en être à l’origine :

  • Le manque de sommeil, causé à la fois par des couchers tardifs, un sommeil irrégulier (décalage horaire, enfant en bas âge, etc) mais également par des troubles du sommeil comme les insomnies, les épisodes d’apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos.
  • Le surmenage au travail, où la surcharge de travail, qui s’accompagne bien souvent de stress chronique, conduit à un épuisement professionnel et impacte la santé physique et mentale des personnes touchées.
  • Le surentraînement, une activité physique intense qui correspond à des séances de sport trop intenses ou trop rapprochées et qui entraîne alors une fatigue importante accompagnée d’une chute des performances.
  • Une alimentation déséquilibrée, pauvre en macro et micronutriments (vitamine C, vitamine D, iode, fer, etc), ou une mauvaise hydratation, peut être à l’origine de carences alimentaires et de baisses d’énergie.
  • La consommation de certains médicaments et substances addictives, tels que les antidépresseurs, sédatifs, psychotropes, diurétiques, l’alcool, les stupéfiants, etc., peut également entraîner une forte fatigue.

Si la fatigue est ressentie en dehors de tout effort et changements de mode de vie, elle peut être le signe d’une maladie physique ou mentale.

  • Les maladies d’origine bactérienne ou virale, comme une grippe, une angine, une mononucléose infectieuse, le covid-19, la tuberculose, etc., qui déclenche alors une fatigue intense, en réaction à l’infection, qui passe avec la guérison.
  • Les maladies chroniques, telle que l’anémie, l’hépatite B ou C, les problèmes de thyroïde comme l’hypothyroïdie, le diabète de type 2, une affection auto-immune comme la maladie de Crohn, une maladie neurologique comme Parkinson ou la fibromyalgie, un cancer en cours de traitement, etc.,
  • Un état dépressif, causé par une dépression ou des troubles de l’anxiété, entraîne généralement une perte de l’élan vital et une démotivation, associé à une fatigue intense et à un manque d’énergie. Dans ce cas de figure, les personnes touchées ont alors beaucoup de mal à accomplir des gestes courants du quotidien.

A cela s’ajoute le cas particulier du syndrome de fatigue chronique, une maladie dont les causes restent encore mystérieuses aujourd’hui, et qui touche principalement les femmes. Le syndrome de fatigue chronique (SFC), également appelé encéphalomyélite myalgique, est une maladie sur laquelle nous avons assez peu d’informations. Seuls certains symptômes permettent de déterminer si on souffre ou non de ce syndrome : fatigue permanentemalaisestroubles de la mémoiredouleurs musculaires et articulairesfièvre, augmentation du volume des ganglions lymphatiques, etc. Les médecins sont encore nombreux à penser que ces symptômes sont la conséquence de troubles psychologiques chez leurs patients.

 

Nos conseils pour lutter contre la fatigue 

Pour retrouver un sommeil réparateur :
  • Autorisez-vous du temps de détente pour mettre vos inquiétudes de côté. C’est une façon de réduire votre stress et de faciliter votre endormissement. En effet, le stress entraîne la libération de cortisol qui a un impact direct sur le sommeil puisqu’il est à l’origine d’une hyperactivité cérébrale. Vous pouvez choisir une activité physique qui vous libère de vos pensées négatives mais attention à ne pas faire un sport trop intense en soirée. Cela stimulerait la sécrétion de substances énergisantes telles que le cortisol et serait donc contre-productif.
  • Maintenez des horaires de sommeil réguliers car l’horloge biologique suit un rythme circadien qui contrôle la sécrétion d’hormones veille/sommeil. Elle a du mal à changer d’heure et préfère la régularité. En semaine au moins, et le weekend si possible, réglez votre réveil pour vous lever tous les jours à la même heure.
  • Allez-vous coucher dès que vous ressentez le besoin de dormir, soit dès les premiers signes de fatigue (bâillement, perte d’attention, paupières lourdes, etc.). Vous pouvez avoir une qualité de sommeil supérieure en vous endormant au bon moment, le repos étant le plus élevé entre 22 heures et 2 heures.
  • La nuit, dormez dans le noir et dans une chambre fraîche. Lorsque vous allez vous coucher, faites en sorte que votre chambre soit la plus sombre possible. Les paupières sont translucides, et même une petite quantité de lumière peut inhiber la production de mélatonine. Par ailleurs, la température du corps baisse naturellement la nuit, et est un facteur important pour s’endormir paisiblement. C’est pourquoi il est important de maintenir une température fraîche dans la pièce (17-20°).
Pour faire le plein de nutriments
  • Adoptez une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes et céréales.
  • Buvez au moins un litre et demi d’eau par jour : principal élément constitutif des cellules, tissus, organes, l’eau est indispensable au corps pour assurer ses fonctions vitales et assurer notre bonne santé.
  • Limitez votre apport en caféine : même si elle apporte un coup de boost au moment de la prise, un apport excessif peut causer de l’insomnie, des migraines, de l’irritabilité et de la nervosité. 
Pour booster son énergie grâce aux compléments alimentaires

Beaucoup comptent sur le café, les boissons énergisantes, les médicaments pour retrouver un peu d’énergie au quotidien. Malheureusement, ces produits ne procurent souvent qu’un pic d’énergie court et intense, suivi par une sensation d’épuisement et de fatigue. Alors pourquoi ne pas se tourner vers la phytothérapie pour une efficacité durable ?

La rhodiole fait notamment partie des plantes adaptogènes particulièrement efficaces en période de fatigue et de stress. Ses racines lui confèrent des propriétés tonifiantesénergisantes et relaxantes qui en font un traitement naturel idéal en période de stress et surmenage. Pour tous ses bienfaits, la rhodiole a été ajoutée à notre Essentiel anti-fatigue, une cure de 60 gélules vegan et naturelles qui permet de gagner en énergie durablement en luttant durablement contre la fatigue physique et mentale.

La vitamine C est également un actif particulièrement efficace contre la fatigue. Elle est reconnue pour redonner de l’énergie au corps instantanément et peut être retrouvée à l’état naturel dans certains fruits. L’acérola est un arbre dont le fruit est 30 à 40 fois plus concentré en vitamine C que l’orange. Ainsi, grâce à sa composition fabuleuse, cette baie combat les coups de mou, aide à réduire la fatigue et le stress liés au surmenage. Vous pouvez retrouver ce superfruit associé à la maca dans notre Boost énergie, un comprimé à croquer au très bon goût de fraise. Il permet à la fois de booster l’énergie immédiatement grâce à la vitamine C et de retrouver tonus et vitalité sur le long terme grâce à la maca.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils