Pacôme MOUBELET visite des entreprises industrielles en Tunisie

TICAD8

Le ministre gabonais de l’industrie a visité une pépinière d’entreprises industrielles en Tunisie, au terme de la TICAD8. Au cours de cette visite, Pacôme MOUBELET-BOUBEYA a pu identifier les niches d’emplois chez les jeunes et les femmes.

 

A l’issue de la de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique qui s’est déroulé le 27 et le 28 Août en Tunisie, le Ministre d’Etat Ministre de l’industrie Pacôme MOUBELET-BOUBEY et la délégation qui l’accompagnait ont visité une pépinière d’entreprises industrielles, où ils ont écouté des présentations qui comprenaient l’idée de leurs création, leurs tâches les plus importantes, pour s’imprégner du modèle économique. En charge de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans le domaine du développement industriel, le Ministre d’Etat a comme défis majeurs l’identification des niches d’emplois notamment chez les jeunes et les femmes.

L’entreprenariat industriel est création de valeur et de richesse. Cette richesse est créée par des individus qui assument des risques afin de crée de la valeur à un bien ou un service. Il s’agissait donc de répondre à un certain nombre de questions, pour comprendre la contribution de la création d’une entreprise sur le tissu industriel, en portant attention sur divers aspects. Rappelons que de nombreux compatriotes se sont lancés dans la transformation locale de nos produits.

Le membre du gouvernement gabonais, a tenu également à effectuer cette visite en vue de mettre en place les outils pour soutenir nos Sart-ups pour le passage de l’inspiration à la mise en œuvre afin de rendre l’industrie plus compétitive à travers l’innovation.

Il est à noter que la TICAD est un évènement économique d’envergure mondiale, organisé conjointement par le Japon, la Commission de l’Union africaine (CUA), les Nations unies (ONU), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale (BM) afin de débattre sur trois grands axes, qui sont les suivants : Atteindre une croissance durable et inclusive avec une réduction des inégalités économiques, parvenir à une société durable et résiliente fondée sur la sécurité humaine et enfin construire une paix et une stabilité durables en soutenant les propres efforts de l’Afrique, dans un contexte marqué par les répercussions de la pandémie de coronavirus ainsi que de la guerre russo-ukrainienne.

Aller à la barre d’outils