Tech : le Togo utilise un système de reconnaissance faciale

Reconnaissance-faciale

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a lancé une application web de reconnaissance faciale, dénommée « Biosecu », destinée à vérifier l’existence physique « des pensionnés et rentiers », annonce le portail de la présidence togolaise, République togolaise.

Cette application a pour but de faciliter les démarches aux bénéficiaires résidant au Togo ou à l’étranger. Le processus de mise en œuvre avait été suspendu en raison de la pandémie du Covi-19, il a repris depuis le 16 août 2022 et se poursuit jusqu’au 31 décembre pour le paiement des pensions et rentes du premier semestre 2022, indique la même source.

« Le paiement des droits de ceux des bénéficiaires qui n’effectueront pas ladite opération sera suspendu à compter du 1er janvier 2023, conformément aux dispositions réglementaires du code de sécurité sociale », souligne le directeur général de la CNSS, Ingrid Awade, cité par le document.

La biométrie, rappelons le, est une technique d’identification d’un individu au moyen de ses caractéristiques morphologiques : empreinte digitale, géométrie de la main, structure de l’iris ou de la rétine, le timbre de la voix, forme du visage etc. Les caractéristiques sont choisies pour varier peu au cours de la vie de l’individu et être différents d’un individu à un autre (même pour des jumeaux).

Avec cette plateforme numérique, le Togo franchit une nouvelle étape dans la digitalisation des procédures afin de permettre aux togolais de bénéficer des services de bases sans contraintes ni difficulté. Il est possible de faire le contrôle avec son ordinateur muni d’une camera et son smartphone.

Aller à la barre d’outils