Téléphonie mobile: Orange pourrait s’implanter au Gabon

orange

Leader à 83% du marché dans les pays africains où elle est déjà implantée, Orange, la société française de télécommunications, pourrait s’implanter au Gabon.

Les membres du Mouvement des entreprises de France international (Medef) étaient en mission de prospection à Libreville les 5 et 6 décembre derniers. L’objectif de cette mission au siège de la Société d’incubation du Gabon (SING), était de vérifier la possibilité d’implanter une maison supplémentaire de téléphonie mobile au Gabon.

A travers cette perspective, le Medef qui ne s’était plus rendu au Gabon depuis près de 11 ans compte mettre les bouchées doubles pour reconquérir le marché gabonais qui est l’un des plus attractifs d’Afrique Centrale. Outre le secteur de la téléphonie mobile, les membres de la délégation du Medef ont également annoncé l’implantation de plusieurs autres entreprises françaises au Gabon.

L’idée d’un opérateur supplémentaire en téléphonie mobile au Gabon n’est pas nouvelle. En 2015 déjà, Pastor Ngoua N’nem, alors ministre de l’Economie numérique et de la Poste, avait annoncé un projet d’avis d’appel à candidature pour la mise à disposition d’une licence d’opérateur virtuel (MVNO). Ce sigle désigne un opérateur télécom qui, ne possédant ni de réseau mobile ni d’infrastructures, passe un contrat avec un opérateur mobile traditionnel. Pour exemple, Free, Orange, Bouygues ou SFR sont dans cette catégorie en France.

Aller à la barre d’outils