Vers une modernisation du système hôtelier

Vers une modernisation du système hôtelier

Le Gabon, conscient des enjeux du développement touristique, désire passé à la vitesse supérieure en matière de respect de certaines, normes dans le secteur hôtelier.

C’est fort de cette ambition que, le ministre du Tourisme Pascal Houangni Ambouroue a lancé depuis le 4 décembre 2020, une mission d’évaluation et de sensibilisation des établissements touristiques de deuxième catégorie.

Le but de cette mission est essentiellement de vérifier l’implantation du protocole sanitaire et de finaliser la cartographie des établissements touristiques. Cette opération, a permi de mettre en lumière plusieurs manquements, et certaines négligences chez plusieurs opérateurs économiques, dès le lancement de ladite opération, plusieurs établissements hôteliers ont été fermés.

Les équipes dirigées par le ministre du tourisme, M. Pascal Houangni Ambouroue, ont passé en revue plusieurs hôtels du 6ème arrondissement de la commune de Libreville. Et le constat fait sur le terrain est simplement déplorable. Les différents établissements visitées ne respectent ni le protocole sanitaire, ni les conditions élémentaires d’hygiène, un fait qui n’est Simplement pas tolérable.

« Nous avons constaté de manière accablante la vétusté des hôtels, le non-respect du protocole sanitaire et des normes standards qu’un établissement de seconde catégorie doit avoir. Dans ce cas nous avons fermé la quasi-totalité des hôtels que nous avons visités », a signifié le ministre Pascal Houangni Ambouroue.

Le membre du gouvernement a profité de cette occasion, pour recadrer les promoteurs des différentes structures mises en cause, sans oublier d’instruire les équipes techniques à veiller à la normalisation de ces établissements dans les brefs délais, car il est impératif que le tourisme gabonais soit aux normes concurrentielles.

« Nous sommes dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’une mission d’identification des hôtels de seconde catégorie pour déterminer une bonne cartographie », a explicité le membre du gouvernement.

Pour le ministre Pascal Houangni Ambouroue, pour faire face aux restrictions liées à la pandémie de covid-19, le Gabon doit mettre en place les mécanismes, pour le développement du tourisme local et communautaire plus attractif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Aller à la barre d’outils