Facebook veut transformer Messenger en chat Caramail

messenger

Meta veut vous permettre d’utiliser sa messagerie instantanée Messenger pour créer des chats communautaires. Vous pourrez ainsi discuter en direct avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt que vous.

 

Il sera bientôt possible de chatter avec les autres utilisateurs Facebook ayant des centres d’intérêt similaires aux vôtres. Meta vient en effet d’annoncer l’arrivée de ses « Community Chats », des groupes de discussion qu’il sera possible de créer directement dans Messenger et qui devraient, à terme, arriver au sein des groupes Facebook.

Le communiqué publié par Meta, qui reprend cette annonce, explique que la plate-forme va commencer à tester, dans les prochaines semaines, la possibilité de créer des Chats communautaires directement dans Messenger. Il sera ainsi possible de créer des groupes de discussion thématiques dans la messagerie instantanée, afin d’échanger des messages texte, audio ou vidéo, avec d’autres utilisateurs. Ces Chats communautaires devraient également faire leur apparition directement au sein des groupes Facebook.

Les administrateurs de ces Chats communautaires pourront créer de multiples conversations thématiques dans lesquels les messages publiés par les participants arriveront en temps réel. Un système à mi-chemin entre les forums et le chat qui n’est pas sans rappeler ce qui existait au début des années 2000. Ceux qui ont eu la chance de connaître cette époque se souviendront sans doute des indéboulonnables salons de chat de Caramail, Yahoo ! et consorts.

Derrière ce nouveau modèle de communication, Facebook espère aussi inciter les utilisateurs à se servir de Messenger pour créer des chaînes audio et/ou vidéo de livestreaming, comme cela existe déjà par exemple sur Discord. Facebook explique avoir développé en parallèle de nombreux outils de modérations que les administrateurs de ces discussions pourront utiliser pour gérer facilement les contenus audio et vidéo publiés par les participants. La plate-forme précise ainsi qu’il sera possible de bloquer, désactiver ou suspendre un membre, supprimer des messages et même créer des règles de gestion qui automatiseront certaines tâches de modération.

Aller à la barre d’outils