Falonne Endambo Makata primée au FestiCine

Falonne Endambo Makata primée au FestiCine

Passionnée du 7e art, cette compatriote a décidé de faire vivre ses rêves et en vivant. Après quelques années d’abnégation, Falonne Endambo Makata a remporté le prix du « Meilleur Film Documentaire » lors de la 4e édition du Festival International du Court Métrage d’Afrique Centrale.

Si entreprendre c’est au fil du temps assimilé à des activités immédiatement génératrices, telles le commerce de produits et services dans différents secteurs d’activité, il n’en demeure pas moins que la cinématographique est une voie d’excellence. C’est la leçon de business que vient de donner Falonne Endambo Makata, réalisatrice gabonaise qui a décidé de braver les barrières.

Après quelques années d’efforts, cette jeune compatriote a récemment reçu la gratitude de ses pairs au cours de la 4e édition du Festival International du Court Métrage d’Afrique Centrale, diffusée sur la web tv Télé Wallyssimo. En liste dans deux catégories avaient 2 courts métrages en l’occurrence « Je n’ai pas choisi d’être une mère célibataire » et « immersion dans le monde de la N’tcham »,Falonne Endambo Makata aura fait plier la concurrence avec le second.

C’est d’ailleurs ce dernier qui décroche la prestigieuse distinction de « Meilleur Film Documentaire ». Un voyage entremêlé de culture urbaine hip hop et d’images soigneusement sélectionnées. Dans ce documentaire nous plonge dans l’univers unique de la Tcham qui trouve trouve ses racines en milieu carcéral. En traduction littérale, la « Tcham » renvoie à la « lutte », un combat esquissé par des pas synchro et des chorégraphies toutes aussi originales. Un véritable succès Made-In-Gabon pour cette entrepreneure qui aura fait montre d’audace et de créativité. Un modèle à suivre !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Aller à la barre d’outils