Gabon: la banque mondiale veut créer des emplois entre 2023-2027

7e600b38e05fd01ed06bb5657fccd104_L

La banque mondiale souhaite en priorité créer des emplois au Gabon sur la période 2023-2027. Le nouveau cadre de partenariat entre l’institution financière et le Gabon était au centre des échanges du conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods, le 22 novembre à Washington.

 

Réduire le taux de chômage qui est de 22%, dont 38% chez les jeunes, tel est le challenge que s’est donné la banque mondiale. Au cours de son conseil d’administration l’institution de Bretton Woods a passé en revu le nouveau Cadre de partenariat pays (CPF) du Gabon. Lequel vise à soutenir la transition du pays dans l’après-pandémie vers une croissance économique durable et inclusive.

Malgré une économie qui repart à la hausse avec la levée des restrictions liées à la lutte contre la Covid-19, ainsi que la hausse des prix des produits pétroliers, le chômage au Gabon reste relativement élevé. Le taux s’est accru avec la bagatelle de mesures prises pour enrayer la pandémie à coronavirus.

Pour soutenir les efforts du gouvernement en matière de relance économique, l’institution financière entend axé ses efforts sur la réduction du taux de chômage dans le pays au cours des quatre prochaines années.

«Le Gabon dispose de vastes ressources naturelles, notamment des réserves de pétrole en baisse, et les promesses d’avenir pour le pays consistent à développer son capital humain, institutionnel et physique pour créer de nouveaux moteurs de croissance durable et résilient, favorisant ainsi l’accès égal de tous aux opportunités économiques», a souligné Abdoulaye Seck, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Gabon.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils